Lyrics - Paroles de chansons

Des milliers de paroles de chansons (lyrics), albums complets et pochettes (covers) des albums

Artistes

Soundtracks # A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Francis Cabrel

1. La dame de Haute-Savoie
Quand je serai fatigué
De sourire à ces gens qui m'écrasent
Quand je serai fatigué
De leur dire toujours les mêmes phrases
Quand leurs mots voleront en éclats
Quand il n'y aura plus que des murs en face de moi
J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

Quand je serai fatigué
D'avancer dans les brumes d'un rêve
Quand je serai fatigué
D'un métier où tu marches où tu crèves

Lorsque demain ne m'apportera
Que les cris inhumains d'une meute aux abois
J'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie

Y'a des étoiles qui courent
Dans la neige autour
De son chalet de bois
Y'a des guirlandes qui pendent du toit

Et la nuit descend
Sur les sapins blancs
Juste quand elle frappe des doigts

Quand j'aurai tout donné
Tout écrit, quand je n'aurai plus ma place
Au lieu de me jeter
Sur le premier Jésus-Christ qui passe

Je prendrai ma guitare avec moi
Et peut-être mon chien
S'il est encore là
Et j'irai dormir chez la dame de Haute-Savoie
Acheter
Vidéo
2. L'encre de tes yeux
Puisqu'on ne vivra jamais tous les deux
Puisqu'on est fou, puisqu'on est seuls
Puisqu'ils sont si nombreux
Même la morale parle pour eux
J'aimerais quand même te dire
Tout ce que j'ai pu écrire
Je l'ai puisé à l'encre de tes yeux.
Je n'avais pas vu que tu portais des chaînes
A trop vouloir te regarder,
J'en oubliais les miennes

On rêvait de Venise et de liberté
J'aimerais quand même te dire
Tout ce que j'ai pu écrire
C'est ton sourire qui me l'a dicté.

Tu viendras longtemps marcher dans mes rêves
Tu viendras toujours du côté
Où le soleil se lève
Et si malgré ça j'arrive à t'oublier

J'aimerais quand même te dire
Tout ce que j'ai pu écrire
Aura longtemps le parfum des regrets.
Acheter
Vidéo
3. De l'autre côté de toi
Je sais que tu vis là-bas
Au bout de l'autoroute
J'pourrai pas me tromper
C'est allumé la nuit.
S'il te reste un instant
Faudra que tu m'écoutes
Faudra que tu m'attendes
Faut pas que tu m'oublies

chorus :
De l'autre côté de toi
Je suis presque sûr qu'il n'y a plus rien
De l'autre côté de toi
Le désert commence où finit ta main

Toute l'eau qui ruisselle
Au fil de tes cheveux
J'ai encore besoin d'elle
Pour rafraîchir mes yeux

Est-ce qu'au moins tu m'entends
Quand j'appelle au secours ?
Je suis jaloux des colliers
De diamants qui t'entourent

chorus

Laisse-moi t'endormir
Une nuit boréale
Sur un lit de pétales
Aux reflets de saphir

Laisse-moi me blottir
Sur ta peau quatre étoiles
Dans ton corps cathédrale
Et ne plus revenir

Je suis presque sûr qu'il n'y a plus rien
Le désert commence où finit ta main
Je sais que tu vis là-bas
Au bout de l'autoroute...
Acheter
Vidéo
4. Trop grand maintenant
On en a passé des mois de décembre
Avec la neige au milieu de la chambre
Et tous ces hommes étranges qui venaient pour couper l'eau
La moitié de l'année au régime
Ramener les bouteilles, compter les centimes
Et quand je te croise aujourd'hui, tu me regardes de haut...
Joe ! T'as plus le temps
T'as trop d'argent
Tu es trop grand maintenant
Joe ! Tu gagnes beaucoup trop !
Joe ! T'as plus le temps
T'as trop d'argent
Tu es trop grand maintenant

T'étais chanteur dans des boîtes minables
Tu vidais ton coeur entre les tables
Pour quelques notables, quelques marchands de hauts-fourneaux
Après, t'allais voir de drôles de garçons
Pour qu'ils te parlent de révolution
Quand tu les croises aujourd'hui tu fais même plus attention !
Joe ! T'as plus le temps
T'as trop d'argent
Tu es trop grand maintenant
Joe ! Tu gagnes beaucoup trop !
Joe ! T'as plus le temps
T'as trop d'argent
Tu es trop grand maintenant

T'as quelqu'un pour gérer ton affaire
T'as quelqu'un pour calmer ta colère
Y'a toujours quelqu'un pour écouter tes méthodes
Y'a des filles au fond de ta baignoire
Des flatteurs le long de tes couloirs
Mais y'a pas plus seul qu'un chanteur à la mode !
Acheter
Vidéo
5. Elle écoute pousser les fleurs
Elle écoute pousser les fleurs
Au milieu du bruit des moteurs
Avec de l'eau de pluie
Et du parfum d'encens
Elle voyage de temps en temps
Elle n'a jamais rien entendu
Des chiens qui aboient dans la rue
Elle fait du pain doré
Tous les jours à quatre heures
Elle mène sa vie en couleur

Elle collectionne
Les odeurs de l'automne
Et les brindilles de bois mort
Quand l'hiver arrive
Elle ferme ses livres

Et puis doucement
Elle s'endort sur des tapis de laine
Au milieu des poupées indiennes
Sur les ailes en duvet
De ses deux pigeons blancs
Jusqu'aux premiers jours du printemps

Elle dit qu'elle va faire
Le tour de la terre
Qu'elle sera rentrée pour dîner
Les instants fragiles
Les mots inutiles

Elle sait tout cela
Quand elle écoute pousser les fleurs
Au milieu du bruit des moteurs
Quand les autres s'emportent
Quand j'arrive à m'enfuir
C'est chez elle que je vais dormir

Et c'est vrai que j'ai peur de lui faire un enfant...
Acheter
Vidéo
6. Je pense encore à toi
Je suis entré dans l'église
Et je n'y ai vu personne
Que le regard éteint du plâtre des statues
Je connais un endroit où il n'y a rien au-dessus
Je pense encore à toi.

J'aurais dû me méfier des vents qui tourbillonnent
De ces pierres qui taillent cachées sous l'eau qui dort
De ces bouts de ruisseaux qui deviennent des ports

Je pense encore à toi.

On m'avait dit que tout s'efface
Heureusement que le temps passe
J'aurai appris qu'il faut longtemps
Mais le temps passe, heureusement, heureusement.

J'ai croisé le mendiant qui a perdu sa route
Dans mon manteau de pluie je lui ressemble un peu
Et puis j'ai ton image plantée dans les yeux

Je pense encore à toi.
Acheter
Vidéo
7. Cool papa cool
chorus :
Cool papa cool
C'est pas parce que ton rêve s'écroule
Qu'il faut que tu tires dans la foule autour de toi.
Cool papa cool
On n'est pas fait du même moule
Toi t'es rocher, moi pierre qui roule
On ne choisit pas
Ta fortune éclate
Tes prêtres se battent
Juste en bas de chez toi

Ta fille se shoote
Ton fils fait la route
Ta maîtresse reçoit
Y'a tes héros qui sautent
Y'a des mendiants qui votent
Y'a ta femme qui boit
Y'a plus de cathédrales
Y'a des stars en sandales
Et personne les croit

chorus

Tous les traîtres t'embrassent
Ton pavillon de chasse
Est plein de juges hors la loi

Y'a des huissiers qui sonnent
Y'a dieu au téléphone
T'as du sang sur les doigts

Le temps te bouscule
Ton image brûle
Mais ne t'en fais pas

Faut que tu comprennes
Que dans dix ans à peine
C'est peut-être à moi qu'on dira...

chorus
Acheter
Vidéo
8. Si tu la croises un jour
Elle n'aimait pas mon deux pièces séjour
Toi qui voyages si tu la croises un jour
Reviens me dire (x 2)
Dis-moi un peu si elle porte toujours
Dans les cheveux ses essences d'amour
Et tous mes rives sur ses lèvres

chorus :
Mais promets-moi
Ne t'approche pas trop
Si tu poses tes doigts
Au bronze de sa peau

Tu délires, tu délires
Sans me méfier
Je l'ai serrée très fort
Aujourd'hui encore
J'en ai les yeux qui brûlent, qui brûlent.

Elle, elle a l'âge des voyages au long cours
Des princes arabes et mariages d'amour
Des esclaves libres, des histoires à suivre...
Moi je ne rentrais souvent qu'un soir sur deux
Et mes amis étaient des gens curieux

Difficile à suivre, mais dis-lui, je réapprends à vivre.

chorus

Elle n'aimait pas mon deux pièces séjour
Toi qui voyages si tu la croises un jour
Reviens me dire.
Dis-lui que pour elle je donnerais
Mon dernier souffle et même celui d'après...
Acheter
Vidéo
9. Le petit gars
Derrière la rivière du père
On voyait s'agiter la cité
Et faner les fleurs solitaires
Dans les parterres grillagés
Le petit gars là-haut sur sa colline
Venait les contempler en paix...
Ces enfants qui jouent en plein air
Entre la route et la voie ferrée

Ils vont finir par manquer d'air
Ou ils vont s'électrocuter
Le petit gars là-haut sur sa colline
Venait les contempler en paix...

Mais le petit gars ne comprenait rien
Allongé sous les arbres il se trouvait bien
Attendant tranquille la récolte du vin
A quoi servent leurs belles manières
Si leurs mots sont empoisonnés
A quoi servent leurs têtes fières
Puisqu'ils marchent le dos courbé

Le petit gars là-haut sur la colline
Venait les contempler en paix.
Derrière la rivière du père
On voyait s'agiter la cité
Et tourner les ogres d'affaires
Dans les tours de verre climatisées

Le petit gars là-haut sur la colline
Venait les contempler en paix...

Mais le petit gars ne comprenait rien
Allongé sous les arbres il se trouvait bien
En attendant que cuise son pain.

Mais le petit gars ne comprenait rien
Où s'en vont mourir ces pauvres pantins
Allongés sous les arbres ils seraient si bien
Attendant tranquilles que coule le vin
Acheter
Vidéo
10. Plus personne
S'il n'y a que mes pas qui résonnent
C'est qu'il ne reste plus personne
Que même les murs sont froids.
Je n'ai plus personne à moi
Que quelques vieux souvenirs
Et des cachets pour dormir...
Quelques images qui reviennent
une place avec une scène

Sur des tréteaux de bois
Des milliers de gens sont là
J'ai dû trop longtemps sourire
Je ne t'ai pas vu partir

Plus que mes pas qui résonnent
Il ne reste plus personne
J'oserai jamais te demander
De revenir me relever

Je vais rester là
Au milieu des papiers gras
Comme un dieu prisonnier
D'une toile d'araignée

Je croyais pouvoir jouer comme un homme
Tant pis pour moi, s'il ne reste plus personne
Que le goût de ta peau sur l'écho de ma voix
Acheter
Vidéo
11. Dernière chanson
Chaque fois qu'on arrache une fleur
Qu'on désigne un vainqueur
Qu'on verrouille une issue
Chaque fois qu'on bâtie une tour
On fait reculer l'amour
De quelques mètres de plus (bis)
Chaque fois qu'on fait une maison
Comme elle a trente balcons
Dans les caves en dessous
Des enfants y apprennent l'odeur
Des fruits mitrailleurs
Et des bouches d'égouts (x 2)

chorus :
C'est pas grave
Ce sont mes dernières larmes
C'est pas grave
C'est mon dernier appel avant de me taire
C'est la dernière chanson que je voulais faire

Plus ça va, plus je vis, plus j'ai peur
Plus je regarde ailleurs
Plus ça tremble partout
J'ai peur du vide au détour du sentier
J'ai peur d'avoir donné
Le pouvoir à des fous... (x 2)

Mais les fous sont des messieurs très bien
Qui ont des gants en satin
Et des griffes en-dessous
Et qui s'amusent à pousser les frontières
Et qui prennent ma terre
Pour un tas de cailloux... (x 2)

C'est pas grave
Ce sont mes dernières larmes, c'est pas grave
C'est mon dernier appel avant de me taire
C'est ma dernière chanson avant la guerre.
Acheter
Vidéo